Dark Earth

Le pouvoir et le savoir sont en nous, il ne faut plus qu'apprendre à les exploiter
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les dieux (M)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les dieux (M)   Dim 14 Mai - 16:39

Maât


Déesse de la Vérité, de l'Ordre et de la Justice, Maât est plutôt la représentation de l'ordre cosmique tel que le démiurge l'a instauré, de l'ordre politique du roi ou de l'ordre social de la société c'est pour cela qu'elle était rarement vénérée comme une divinité au sens propre.
Elle est figurée par une déesse portant un plume d'autruche sur la tête ou simplement par cette plume stylisée. Elle apparaît au moment de la création .

Min


Dieu de fertilité, Min est parfois considéré comme le fils ou époux d'Isis. Il était représenté sous une forme humaine avec un pénis visible. Il tenait généralement un fléau dans sa main droite levée et portait une couronne surmontée par deux grandes plumes.
Min était avant tout le dieu de sexualité masculine et dans le Nouveau Royaume (1567-1085 Av. JC) il était honoré dans les rites de couronnement des pharaons pour assurer leur énergie sexuelle et la naissance d'un héritier masculin.
Un "Taureau Blanc" semble lui avoir été consacré, ainsi qu'une sorte de laitue qui ressemblait à un pénis. Ses sanctuaires les plus importants étaient à Koptos (Qift) et Akhmim (Panoplis). On a aussi adoré Min comme le dieu des routes du désert et des voyageurs. En plus de son rôle dans des rites de couronnement, Min était honoré pendant les fêtes des moissons où on lui offrait des laitues et les gerbes de blé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les dieux (M)   Dim 14 Mai - 16:39

Mout


Mout est une des plus anciennes divinité du panthéon égyptien.
L'épopée des dieux de l'Égypte comporte pourtant avec la si populaire déesse Isis, une mère rédemptrice. Au-delà de cette femme tout a la fois sœur et épouse, se profile l'autre mère: Mout, celle qui s'est retiré du champ mythique et historique emportant avec elle les mots indicibles et les violences fondamentales. Pour cette mère refouler par la généalogie capricieuse des dieux des héros et des hommes, la vie et le mort sont corrélative. L’eau du Nil, comme le sable brûlant du désert nubien sont des parties et symboles de ce corps maternel. Face a cette déesse redoutable, l'homme naît au jour avec le sentiment que le fait vivre se paie d'une culpabilité fondé sur l'équivalence entre la vie de l'homme et la mort de divin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les dieux (M)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?
» "Les dieux" par Alain (Émile Chartier) (1868-1951)
» Les dieux gaulois à la bourse
» Dieux et déesses ( Veranjaka sutra )
» Dieu au milieu des dieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Earth :: Magies :: Magie égyptienne-
Sauter vers: